Un lien familial
Un lien familial
Bismuth, Nadine  
  • Éditeur : Boréal
  • Collection : Littérature
  • EAN : 9782764625637
  • Code Dimedia : 000181192
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature québécoise
  • Pages : 326
  • Prix : 27,95 $
  • Paru le 10 octobre 2018
  • Plus d'informations...
EAN: 9782764625637

Aussi disponible en version numérique:

pdf_25ePub_25

Échos de la presse

« Après un silence de près de 10 ans, Nadine Bismuth fait son grand retour avec Un lien familial, un roman d’une noire ironie où elle confirme plus que jamais son talent de portraitiste du couple contemporain. Attention : best-seller en vue. L’attente en valait la peine. Un lien familial est une œuvre de maturité qui n’a en rien entamé l’esprit mordant de son auteure. »
Chantal Guy – La Presse +
[Entrevue]
[Critique]
 
« Une exploration lucide et sensible des mirages de l’amour et de la maternité. »
Christian Desmeules – Le Devoir
[Entrevue]

« C’est un page turner. Je l’ai lu d’une traite. On est vraiment dans le quotidien. Il y a quelque chose de franchement attachant dans ce portrait de la famille moderne. Un livre que vous allez dévorer, car Nadine Bismuth a une plume extraordinaire, simple, accessible, évocatrice. »
Evelyne Charuest – Radio-Canada/Gravel le matin
[Critique]
 
« Il y a du rythme. On passe d’une page à l’autre. Un livre très visuel. »
Claude Bernatchez – Radio-Canada/Première heure
[Entrevue]
 
« Un livre vraiment ancré dans la réalité. On se reconnaît. Des personnages qui ne sont pas lisses, qui ont des défauts, et c’est ce que j’ai aimé. Ça se lit très, très bien. Un bon retour en littérature pour Nadine Bismuth »
Catherine Brisson – 98,5 FM/Puisqu’il faut se lever
[Critique]

« Nadine Bismuth a un talent pour épingler la vie contemporaine. C’est juste, précis, punché. C’est vraiment bien fait. »
Chrystine Brouillette – TVA/Salut Bonjour week-end
 
« C’est fait avec ce regard toujours un peu cynique de Nadine Bismuth et c’est ce que j’aime. Un humour un peu décalé, noir. C’est toujours brillant. On est dans la pure tradition des page turner. C’est bien fait. On rit. On se questionne. »
Claudia Larochelle – Radio-Canada/Le Téléjournal 18 h
 
« L’amour au temps de l’éclatement des familles, l’infidélité et son corollaire, la vengeance, l’asservissement des mères aux apparences et à la perfection Instagram : des thèmes que l’autrice explore avec toute la subtilité et l’ironie qu’on lui connaît. Un fin roman de mœurs qu’on dévore. »
Caroline Fortin – Châtelaine

« Une triste réflexion, mais ô combien lucide sur l’éternelle conciliation amour-famille-travail. L’auteure trouve les mots justes pour décrire les blessures qu’on inflige, à soi et à l’autre, quand tout se met à déraper. Percutant. »
Julie Roy - Coup de pouce
 
« L’auteure propose une radiographie du couple dans tous ses états dans le règne du paraître, sur fond d’infidélité, de surconsommation et d’individualisme, avec une plume narquoise et vivante. Un récit qui en révèle beaucoup sur ses interrogations, un certain désarroi, mais aussi sur sa sensibilité. »
Éric Moreault – Le Soleil
[Entrevue]
 
« Nadine Bismuth signe ici le roman du désenchantement amoureux. C’est efficace, mais impitoyable ! Triste reflet de la réalité ? »
Josée Boileau – Journal de Montréal
[Critique]

« Ça m’a beaucoup plu. Ça m’a fait du bien de me laisser aller dans la légèreté. […] Nadine Bismuth a une plume très légère, très vivifiante. […] C’est un portrait très vrai, très cruel sur le constat amoureux. C’est très bien fait. »
Sophie Lorain – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit


*** Il se peut que certains liens ne fonctionnent plus. Merci de nous en aviser.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.