Nino dans la nuit
de Capucine et Simon Johannin

Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Blanc
  • Blanc
1984
  • 1984
Le cancer de la prostate
  • Le cancer de la prostate
Post humains
  • Post humains
Contre-jour, no 47
  • Contre-jour, no 47
Éditeurs européens
Questions de caractère
  • Questions de caractère
Le dernier des yakuzas
  • Le dernier des yakuzas
L'audace d'espérer
  • L'audace d'espérer
Xox et Oxo
  • Xox et Oxo
Coffret Mankell
  • Coffret Mankell

DANS LES MÉDIAS

Blanc
  • Blanc
  • Béchard, Deni Ellis
  • Alto
  • ean : 9782896944057
  • prix : 27,95 $

« S’aventurant en terrain glissant, Deni Ellis Béchard signe un roman prodigieux. »
Monique Roy – Châtelaine
[Critique]
 
« Toutes les histoires ne mènent pas à soi. Béchard, journaliste bourlingueur, le sait bien. Et pourtant. Même au loin, dans un autre pays, face à des récits de vie qui n’ont rien à voir avec lui, il a cette propension à s’y insérer, à vouloir s’y faire une petite place. »
Natalia Wysocka – La Presse +
[Entrevue]

Exhumation
  • Exhumation
  • Kellerman, Jonathan
  • Seuil
  • ean : 9782021387629
  • prix : 34,95 $

« Un polar classique relativement bien mené qui se lit sans le moindre effort. »
Karine Vilder – Journal de Montréal

Mauvaise foi
  • Mauvaise foi
  • McMillan, Gilles
  • Somme toute
  • ean : 9782897940539
  • prix : 25,95 $

« Gilles Macmillan élève sa voix inquiète et discordante dans le trop harmonieux concert social où trop souvent le monde il est beau, il est gentil. Il faut l’entendre. »
Jacques Lanctôt – Journal de Montréal
[Critique]

Écrits sur l'éducation

[Entrevue avec Normand Baillargeon aux Éclaireurs (RC)]

Dernière heure et la première

« Cet essai, paru au printemps 1970 et qui s’adressait ni plus ni moins au père du premier ministre du Canada actuel, est plus que jamais d’actualité, alors que la soi-disant gauche progressiste ne comprend toujours rien à la question nationale des Québécois et tend à culpabiliser notre désir d’émancipation nationale en le qualifiant de raciste et d’ethnocentriste. »
Jacques Lanctôt – Journal de Montréal

Écrivements (Les)

« Tout est mené avec une finesse formidable. Matthieu Simard a le don de créer des images très romantiques.  C’est absolument charmant.  Un écrivain particulier, unique. »
René Homier-Roy – Radio-Canada/Culture club
[Critique]

Révolution dans l'ordre (La)

« Fascinant. »
Jacques Lanctôt – Journal de Montréal

Petite Rose de Halley (La)

« Il y a de belles réflexions. Une histoire faite de poésie, de recherche d’identité, d’amitié, de musique, de blessures  non guéries, de secrets. »
Eugénie Lépine-Blondeau – Radio-Canada/Dessine-moi un dimanche
[Critique]
 
[Entrevue à Plus on est de fous, plus on lit (RC)]

Pêche à la ligne

« On sourit. On réfléchit. C’est toujours accompagné d’une délicate poésie. On aime ! Quelques mots qui veulent dire tant. »
Patricia Powers – Radio-Canada/Facteur matinal

Nombril de la lune (Le)

« Françoise Major a saisi l’insaisissable, la complexe âme mexicaine dans toute sa splendeur et ses tourments. Ce condensé très riche en protéines de maïs fermente si bien qu’il fait vite tourner l’imagination du découvreur en nous. ¡Gracias ! »
Mario Cloutier – La Presse +
[Critique]

Femme de marbre (La)

« Une histoire au charme suranné qui nous a enchantés. »
Karine Vilder – Journal de Montréal

Fils de la poussière (Les)

« Chez cet auteur, on s’attache aux personnages. On aime la complexité de ces êtres humains-là. Il y a aussi tous ces paysages islandais qui deviennent en quelque sorte des personnages. C’est mystérieux, fascinant. ON ressent les ambiances et les atmosphères. Indridason a une plume, il possède le sens du rythme. »
Claudia Larochelle – Radio-Canada/Le Téléjournal 18 h

Peste noire (La)
  • Peste noire (La)
  • Signoli, Michel
  • Presses Universitaires France
  • ean : 9782130811824
  • prix : 17,95 $

« S’il y a des sujets plus noirs que d’autres, celui-ci bat des records ! Mais comme il continue à fasciner bien des gens – et on en fait partie ! –, ce petit bouquin à la portée de tous en résume adroitement les grandes lignes en racontant les trois grandes pandémies de peste, leurs conséquences ou comment elles ont été " traitées ". »
Karine Vilder – Journal de Montréal

Raconte-moi la fin

« Ce sont des histoires troublantes. C’est à lire sans faute. »
Vincent Bolduc – Radio-Canada/Entrée principale

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves