Nouveautés de la semaine

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Le sous-majordome
  • Le sous-majordome
Le Nouveau Régime
  • Le Nouveau Régime
Combien de temps encore?
  • Combien de temps encore?
L'Ordre du Méchoui
  • L'Ordre du Méchoui
Après le capitalisme
  • Après le capitalisme
Éditeurs européens
Épilogue meurtrier
  • Épilogue meurtrier
Professeur Acarus Dumdell et la légende des duides
  • Professeur Acarus Dumdell et la légende des duides
La grande cavalcade
  • La grande cavalcade
Tillô tome 3: les hommes qui transforment les os
  • Tillô tome 3: les hommes qui transforment les os
Bonnes nouvelles du monde!
  • Bonnes nouvelles du monde!

DANS LES MÉDIAS

David Foster Wallace

« Écrivain américain entouré d’une aura mythique, auteur d’une œuvre riche et complexe marquée par ce pavé culte qu’est Infinite Jest, David Foster Wallace demeure une figure insaisissable. Dans Toute histoire d’amour est une histoire de fantômes, une biographie aussi fouillée que sensible, D.T. Max parvient à en saisir plusieurs facettes en retraçant la vie, en décortiquant les écrits et en rendant compte du mal-être de l’auteur, qui mena celui-ci au suicide le 12 septembre 2008. »
Natalia Wysocka – Métro
[Entrevue]

6 mois au Mexique

« Nellie Bly avait un esprit insubordonné, un discours féministe affirmé et des idées d’avant-garde. Initiatrice du reportage clandestin, cette forme risquée du métier où le reporter infiltre un lieu, devient caméléon, observe, puis rapporte, elle en fera sa marque de commerce. Exhaustifs et convaincants, sincèrement dévoués à informer les Américains, ces reportages ne sont pas exempts de subjectivité — mais c’est justement ce qui rend si palpitantes les aventures de la reporter. »
Geneviève Tremblay – Le Devoir
[Critique]

Hiver à Sokcho
  • Hiver à Sokcho
  • Dusapin, Elisa Shua
  • Zoé
  • ean : 9782889273416
  • prix : 29,95 $

« Un court roman aussi dépaysant qu’envoûtant qu’on ne peut s’empêcher de recommander chaudement. »
Karine Vilder – Journal de Montréal
[Critique]
 
« La plume singulière d’Élisa Shua Dusapin fait d’Hiver à Sokcho une œuvre délicate et raffinée. » ****
Fabien Deglise – Le Devoir
[Critique]

Plongeur (Le)
  • Plongeur (Le)
  • Larue, Stéphane
  • Quartanier (Le)
  • ean : 9782896982721
  • prix : 31,95 $

« Courez acheter ce livre ! C’est un livre au rythme haletant. Une très bonne lecture. »
Alain Gravel – Radio-Canada/Gravel le matin
[Entrevue]
 
« Un roman noir, hyperréaliste, sur la dépendance et la vie de nuit. Saisissant! »
Élisabeth Massicolli – Elle Québec

Pépins de réalités

« Maelström d’anecdotes, de souvenirs, de regrets, de réflexions, d’analyses, de coups de cœur et de coups de gueule, Pépins de réalité est un livre extrêmement personnel dans lequel, pourtant, on se retrouve étrangement. Ici vagabond littéraire aux accents circassiens, là-bas écrivain errant fort en gueule, Michel Vézina est un mythe comme il y en a peu dans notre monde littéraire. À nous de l’entretenir. »
Jérémy Laniel - Voir

De la naissance et des pères

[Entrevue dans La Presse +]

Héritier de Darwin (L')

« L’Héritier de Darwin, un roman agréable à lire, se double d’un fascinant récit de voyage et d’une chronique familiale très intimiste. »
Marie-France Bornais – Journal de Montréal
[Entrevue]

Tunnel aux pigeons (Le)

« Rares sont les autobiographies aussi palpitantes – et surprenantes! – que celle-ci, plusieurs épisodes de la vie de David Cornwell, alias John le Carré, n’ayant franchement rien à envier aux meilleurs films de James Bond. »
Karine Vilder – Journal de Montréal
 
« Si vous êtes un amateur de John le Carré et de son œuvre, vous devez absolument avoir ce livre. C’est super ! À la lecture de ce livre, on a envie de découvrir ses romans qu’on n’a pas lus. »
Line Boily – Radio-Canada/L’heure de pointe Toronto

Souffrances invisibles (Les)

« Un livre rigoureux, instructif et rempli d’humanité. »
Nathalie Collard – La Presse +

Rome brûle
  • Rome brûle
  • Cataldo, Giancarlo de
  • Métailié
  • ean : 9791022605137
  • prix : 29,95 $

« Avec une écriture souple et vivante, Giancarlo de Cataldo et Carlo Bonini n’ont pas besoin de faire beaucoup d’efforts pour rendre crédible un récit fortement ancré dans l’actualité. C’est dur, mais irrésistible. »
Michel Bélair – Le Devoir

Règles d'usage (Les)

« Un roman d’apprentissage extrêmement touchant qui se penche sur le deuil difficile d’une adolescente aussi sensible qu’attachante. »
Karine Vilder – Journal de Montréal

Au bonheur des lettres, t. 02

« À l'heure des courriels et des textos qui nous ont progressivement fait perdre contact avec l'encre, le papier et leur élégante réalité, il y a quelque chose de réjouissant à explorer ce volumineux catalogue de lettres, manuscrites ou dactylographiées, ici reproduites en fac-similé, dans leur forme naturelle, épistolaire, finalement si distinguée. 122 missives tour à tour drôles, dramatiques, tendres, amoureuses ou politiques. »
Yves Bergeras – Le Droit
[Critique]

Faim blanche (La)

« Avec des phrases courtes, un sens de l’observation précis, mais pudique, et une superbe prose poétique, Aki Ollikainen nous soutire plus d’une larme. Raconté simplement, le sort de ces survivants, plus morts que vivants, est troublant, déchirant. Au-delà de la faim, c’est la mort blanche de tout un petit peuple que le romancier décrit avec justesse et beauté. »
Mario Cloutier – La Presse +
[Critique]

Yeux tristes de mon camion (Les)

« Un road trip exceptionnel sur les routes de l’Amérique. Après avoir lu ce petit bijou de livre, vous ne verrez plus le fleuve Saint-Laurent de la même façon ni la campagne québécoise. »
Jacques Lanctôt – Journal de Montréal
 
« C’est remarquablement écrit. Serge Bouchard est notre mémoire. Il écrit des choses magnifiques qui nous font du bien, qui nous font réfléchir. »
Chrystine Brouillet – TVA/Salut Bonjour week-end
 
« Serge Bouchard fait du bien à l’intelligence. »
Yvon Paré – Blogue Littérature du Québec
[Critique]
 
« Un recueil de 28 petites histoires magnifiquement écrites, scénarisées avec finesse et une chute débordante d'intelligence et de sensibilité. »
Serge Denis – Le Soleil « Livre de la semaine »
[Critique]

Sacrifice
  • Sacrifice
  • Oates, Joyce Carol
  • Philippe Rey
  • ean : 9782848765464
  • prix : 35,95 $

« L’histoire part d’un fait réel. Dès le début, le ton est donné. C’est tout un drame familial qui se produit. […] Des personnages habilement construits. Un très beau roman. »
Patricia Powers – Radio-Canada/Facteur matinal
 
« C’est tout l’art, le raffinement dans la pertinence sociologique de ce livre-là. L’auteur met le doigt là où ça fait mal. C’est d’une tristesse infinie. À lire pour mieux comprendre. »
Emilie Dubreuil – Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit

Tête légère (La)

« L’encre est forte dans ce texte habilement construit en mêlant ironie, critique et poésie et en interpellant le lecteur sur cette vérité : oui, la bêtise humaine n’a pas de limite, surtout quand plus personne ne décide d’y résister. »
Fabien Deglise – Le Devoir

Dans la peau d'un pilote de chasse

[Entrevue aux Années lumière (RC)]

Police lunaire

« C’est subtil, magique. C’est formidable. »
Olivier Boisvert – Radio-Canada/Le Téléjournal Extra
 
« Tout l’art de Tom Gauld est mis en valeur dans cet album où dominent le bleu de Prusse, la poésie et la mélancolie. »
Martine Desjardins – L’actualité

Ronde de nuit
  • Ronde de nuit
  • Bédard, Laurie
  • Quartanier (Le)
  • ean : 9782896982813
  • prix : 15,95 $

[Entrevue dans Le Devoir]

Dans l'oeil du soleil

« L'auteur a ce talent rare de savoir raconter la nature humaine en explorant ses travers, en exposant ses grandeurs, en creusant ses misères. Sans complaisance, avec toujours beaucoup de nuances. Ici encore, c'est la force de ce roman puissant qui nous promène dans différents territoires autant qu'il nous plonge dans l'intériorité des personnages. »
Karine Tremblay – La Tribune

Voyages d'Ulysse (Les)

[Entrevue dans Le Droit]

Ceci n'est pas de l'amour

« Avec cette première incursion en poésie, Ceci n’est pas de l’amour ne déçoit pas. Toujours aussi incisive, volontairement frontale, l’auteure prend ses sujets à même la chair crue. Ce premier recueil tient les promesses de ses romans, car il faut entendre ce cri profond qui urge encore.»
Hugues Corriveau – Le Devoir 

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves